22.01.2018

Les coulisses du livre

Comment devenir illustrateur jeunesse ?

Tu dessines depuis toujours et tu caresses le doux espoir de voir tes images imprimées sur les pages d’un livre ? Voici mes conseils te former au métier d’illustrateur jeunesse.

Ai-je besoin de faire des études pour devenir illustrateur ?

Bien que l’illustration puisse se pratiquer sans avoir fait une formation, je connais très peu d’illustrateurs et d’illustratrices professionnels qui ne sont pas passés par la case école avant de signer leurs premiers contrats d’édition. Elles permettent, bien sûr, de pouvoir tester de plusieurs techniques pour affiner ton travail, mais surtout, de rencontrer de nombreux professionnels pour débuter ton réseau (essentiel dans ce métier).

Avant l’école

Dès la seconde, tu peux t’orienter vers un bac technologique STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués). Une fois ton diplôme en poche, cela t’évitera de devoir passer par une année de classe préparatoire.

Si tu as un bac général, l’année de prépa artistique (dit MANAA) n’est pas obligatoire, mais il est difficile d’entrer dans une école sans elle. Cette année te sera très utile pour préparer les concours et augmenter tes chances d’être pris dans la formation de tes rêves. Tu peux aller faire un tour sur le site de l’appea pour connaître les établissements publics qui la proposent. Selon le site de l’Étudiant, il semblerait qu’à la rentrée 2019, cette année préparatoire puisse disparaître… Affaire à suivre donc.

Bien choisir mon école

Dans les nombreuses formations qui te seront proposées, tu auras le choix entre des écoles privées et des écoles publiques qui se distinguent par les critères d’admission et le coût de la formation (compter entre 5 000 et 8 000 euros l’année pour un cursus en école privée).

Elles proposent des cursus de Bac +2 à Bac +5 et de nombreuses spécialisations. Chaque école ayant sa spécificité, n’hésite pas à aller te balader sur les sites Internet et à aller aux portes ouvertes pour trouver celles qui te correspondent le mieux.

Quelques formations publiques :

Quelques formations privées :

Il en existe bien d’autres dans toutes la France et dans les pays francophones. Tu trouveras une liste plus fournie sur le site de l’Étudiant.

Puis-je me reconvertir ?

Je n’ai pas trouvé d’âge limite pour pouvoir s’inscrire dans les formations ci-dessus, mais les discours de présentation et de sélection sont très orientés jeune étudiant post-bac. Mais qui ne tente rien, n’a rien alors, même si tes années lycées sont loin derrière toi, tu as le droit de tenter un cursus en école d’art.

Comme c’est un métier auquel tu peux accéder sans diplôme, tu peux également assister à des cours du soir ou des cours d’hebdomadaires ouverts à tous pour perfectionner ta technique. Alors que je n’ai pas de formation artistique, j’ai, pour ma part, suivi les cours d’illustration des Beaux-Arts de Nantes pendant quelque temps. Bien entendu, c’est moins cher que de payer une formation, mais aussi moins professionnel.

J’ai un projet sous le coude

Bon, c’est bien beau de se former, mais que fais-tu si tu as déjà un niveau professionnel et que tu souhaites démarcher les maisons d’édition pour présenter tes illustrations ou que tu as déjà un livre en cours de réalisation ? Tu peux te rendre sur l’article Comment trouver un éditeur pour mon livre ?.

Tu trouveras également ici une liste des maisons d’édition jeunesse qui pourra t’être utile pour dénicher les éditeurs dont les lignes éditoriales correspondent à ton projet.

Pour approfondir le sujet, je te conseille la lecture du livre Devenir illustrateur jeunesse de Christine Dodos-Ungerer chez Eyrolles dans lequel tu trouveras toutes les informations utiles pour connaître le secteur et te lancer. Ce livre m’a d’ailleurs beaucoup aidé pour rédiger cet article.


Et si tu veux savoir combien te rapportera ton livre, tu peux aller voir mon article Combien gagne un auteur ?.


Image de couverture extraite du livre Cachés dans la jungle de Peggy Nille publié chez Actes Sud Junior.

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi éditrice, rédactrice et libraire à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Retrouve La vie est un roman sur :

Ailleurs sur le blog

DIY : le cache-pot livres

À mon grand désespoir, mon petit appartement ne contient ni jardin ni balcon fleuri. Pour combler mon besoin de verdure, j’ai déguisé ma bibliothèque en […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Cette nuit, je dors sur les hauteurs de Montmartre en compagnie de Marcel Aymé dans le nouvel hôtel littéraire consacré à l'auteur. Bien entendu, je vous prépare un article sur le blog pour vous présenter ce super concept. En attendant, rendez-vous dans mes story pour suivre mon expérience.
____
Merci @societe.des.hotels.litteraires pour l'invitation.
____
#marcelaymé #passemuraille #tourismelitteraire #paris #montmartre @montmartraddict #abbesses #litterature #hotel #hotelparis #livre #lecture #lavieestunroman #livreaddict #bookaddict #bookstagram #bookstagramer #bookaholic #travel #hotellitteraire #hotel #hotelparis #book 📸: @benoitbeghyn
  • En me baladant dans New-York il y a quelques semaines, je suis passée par hasard à côté de la Morgan Library and Museum. Je n'avais aucune idée de ce que le bâtiment pouvait héberger. Quand j'ai posé la question à la réceptionniste, elle m'a tendu un badge pour entrer gratuitement et m'a dit : "Voyez par vous-même". Ce que j'ai découvert était à couper le souffle. Dans cette bibliothèque de recherches, j'ai pu voir des partitions originales écrites par Beethoven ou Mozart, des gravures de Rembrandt, mais SURTOUT un exemplaire de la Bible de Gutenberg, le premier ouvrage imprimé, celui qui marque le début l'histoire du livre actuel. C'était ridicule, mais je crois bien que j'ai versé une petite larme. Trop d'émotion pour la passionnée de livres que je suis.😋
_____
#morganlibrary #ny #newyork #newyorkcity #library #museum #bibliotheque #livre #book #bookstagram #boostagrammer #booklover #bookaddict #read #bookalcoholic #bible #gutenberg
  • Entre fable et thriller, le nouveau roman de Philippe Claudel s'interroge sur la nature humaine et les drames migratoires. Quelques pages qui m'ont fait l'effet d'une bombe et qui ont dévasté les quelques grammes d'espoir en l'humanité qu'il restait en moi. 
Rendez-vous sur le blog pour lire ma chronique.
___
@editionsstock #philippeclaudel  #larchipelduchien @vallayet #roman #livre #lecture #conseillecture #book #bookstagram #bookstagramer #livreaddict #booklover #bookworm #alire #pal #coupdecoeur #lavieestunroman #blog #bloglitteraire #bloglittéraire #litterature #thriller
  • J'adore aller me promener dans les bibliothèques. Traîner dans les rayonnages, observer les gens en train de lire ou de travailler, retrouver des trésors cachés oubliés par les précédents lecteurs dans les pages des livres, m'installer et oublier le temps qui passe. 
Et vous, allez-vous en bibliothèque ?
_____
#livre #book #lecture #bibliothèque #bibliotheque #read #reading #lire #library #livreaddict #bookadditct #bookstagram #bookstagrammer #booklover #bookalicious #lavieestunroman #pauselecture @banq_officiel #montreal #montréal 📸: @benoitbeghyn
  • Ça y est, l'article sur ma sélection de librairies coups de ❤️ à #Montréal est disponible sur le blog. Au programme : #BD, café latte, littérature #féministe et lectures montréalaises. 
____
#lavieestunroman #bloglitteraire #bonnesadresses #librairie #bookstore #montreal #montréal #quebec #québec #litterature #booklover #bookstagram #bookstgrammer  #livreaddict #visitmontreal #travel
  • Lorsque j’ai dû choisir un livre à chroniquer dans le dernier numéro de @paulettemagazine sur le thème de l’ #amour, j’ai tout de suite pensé à « Ma Reine » de Jean-Baptiste Andrea. L’aventure de Shell, un garçon de 12 ans, dans les montagnes provençales des années 60, a retourné mon petit coeur.
Entre rêve et réalité, ce livre est une ode à l’enfance, à la liberté et à l’imaginaire. Une lecture douce-amère comme un bonbon acidulé.
Vous l’avez lu ? Qu’en pensez-vous ?
___
Si vous voulez jeter un coup d'œil à ma chronique, Paulette est actuellement en kiosque.
___
#mareine #jeanbaptisteandrea @ed_iconoclaste #lecture #chroniquelitteraire #livre #livrestagram #book #bookstagram #bookstagrammer #lire #roman #lecturedujour #livreaddict #booklover #reading #read #conseillecture #lavieestunroman #iconoclaste #litterature
Donec sem, Aliquam ut mi, neque.