22.01.2018

Les coulisses du livre

Comment devenir illustrateur jeunesse ?

Tu dessines depuis toujours et tu caresses le doux espoir de voir tes images imprimées sur les pages d’un livre ? Voici mes conseils te former au métier d’illustrateur jeunesse.

Ai-je besoin de faire des études pour devenir illustrateur ?

Bien que l’illustration puisse se pratiquer sans avoir fait une formation, je connais très peu d’illustrateurs et d’illustratrices professionnels qui ne sont pas passés par la case école avant de signer leurs premiers contrats d’édition. Elles permettent, bien sûr, de pouvoir tester de plusieurs techniques pour affiner ton travail, mais surtout, de rencontrer de nombreux professionnels pour débuter ton réseau (essentiel dans ce métier).

Avant l’école

Dès la seconde, tu peux t’orienter vers un bac technologique STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués). Une fois ton diplôme en poche, cela t’évitera de devoir passer par une année de classe préparatoire.

Si tu as un bac général, l’année de prépa artistique (dit MANAA) n’est pas obligatoire, mais il est difficile d’entrer dans une école sans elle. Cette année te sera très utile pour préparer les concours et augmenter tes chances d’être pris dans la formation de tes rêves. Tu peux aller faire un tour sur le site de l’appea pour connaître les établissements publics qui la proposent. Selon le site de l’Étudiant, il semblerait qu’à la rentrée 2019, cette année préparatoire puisse disparaître… Affaire à suivre donc.

Bien choisir mon école

Dans les nombreuses formations qui te seront proposées, tu auras le choix entre des écoles privées et des écoles publiques qui se distinguent par les critères d’admission et le coût de la formation (compter entre 5 000 et 8 000 euros l’année pour un cursus en école privée).

Elles proposent des cursus de Bac +2 à Bac +5 et de nombreuses spécialisations. Chaque école ayant sa spécificité, n’hésite pas à aller te balader sur les sites Internet et à aller aux portes ouvertes pour trouver celles qui te correspondent le mieux.

Quelques formations publiques :

Quelques formations privées :

Il en existe bien d’autres dans toutes la France et dans les pays francophones. Tu trouveras une liste plus fournie sur le site de l’Étudiant.

Puis-je me reconvertir ?

Je n’ai pas trouvé d’âge limite pour pouvoir s’inscrire dans les formations ci-dessus, mais les discours de présentation et de sélection sont très orientés jeune étudiant post-bac. Mais qui ne tente rien, n’a rien alors, même si tes années lycées sont loin derrière toi, tu as le droit de tenter un cursus en école d’art.

Comme c’est un métier auquel tu peux accéder sans diplôme, tu peux également assister à des cours du soir ou des cours d’hebdomadaires ouverts à tous pour perfectionner ta technique. Alors que je n’ai pas de formation artistique, j’ai, pour ma part, suivi les cours d’illustration des Beaux-Arts de Nantes pendant quelque temps. Bien entendu, c’est moins cher que de payer une formation, mais aussi moins professionnel.

J’ai un projet sous le coude

Bon, c’est bien beau de se former, mais que fais-tu si tu as déjà un niveau professionnel et que tu souhaites démarcher les maisons d’édition pour présenter tes illustrations ou que tu as déjà un livre en cours de réalisation ? Tu peux te rendre sur l’article Comment trouver un éditeur pour mon livre ?.

Tu trouveras également ici une liste des maisons d’édition jeunesse qui pourra t’être utile pour dénicher les éditeurs dont les lignes éditoriales correspondent à ton projet.

Pour approfondir le sujet, je te conseille la lecture du livre Devenir illustrateur jeunesse de Christine Dodos-Ungerer chez Eyrolles dans lequel tu trouveras toutes les informations utiles pour connaître le secteur et te lancer. Ce livre m’a d’ailleurs beaucoup aidé pour rédiger cet article.


Et si tu veux savoir combien te rapportera ton livre, tu peux aller voir mon article Combien gagne un auteur ?.


Image de couverture extraite du livre Cachés dans la jungle de Peggy Nille publié chez Actes Sud Junior.

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi éditrice, rédactrice et libraire à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Retrouve La vie est un roman sur :

Ailleurs sur le blog

Commentaires

  • Bonjour et merci pour vos articles auxquels je me réfère régulièrement ces temps ci,
    je suis illustrateur jeunesse autodidacte et j’avoue qu’il n’est pas simple de comprendre comment trouver des personnes (éditeur^^) intéressés par nos dessins. Je passe beaucoup de temps à envoyer des mails avec un lien vers portfolio, sans grand résultat. Il parait évident que la construction d’un réseaux est une importante dans ce métier.
    encore merci ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Il y a des films, qui s’infiltrent dans vos veines, vous touchent droit au ❤️ et vous font voir le monde autrement. Eternal Sunshine of the Spotless Mind a eu cet effet là sur moi. Il est mon plus beau souvenir de cinéma. 🎬
(Le fait que Clémentine soit bibliothécaire n'y est pour rien, promis)
Et vous, quel est le film qui vous a le plus marqué ?
___
#eternalsunshine #eternalsunshineofthespotlessmind #michelgondry #film #movie #coupdecoeur #bestmovie #bookaddict #booklover #livreaddict #bookstagram #bookstagrammer #katewinslet #clementine
  • Je vous présente mon écharpe magique. Elle me sert à la fois à avoir chaud et à lire puisque le texte d'Orgueil et préjugés est imprimé dessus. 
#Livreaddict, vous croyez ?
____
#orgueiletpréjugés #prideandprejudice #janeausten #lifestylelivresque #livre #book #janeaustenfan #read #lifestyle #bookaddict #bookstagram #bookstagrammer @etsyfr @etsy #etsy
  • Il y a quelques années, j'ai vécu à Nantes. Comme j'aime cette ville ! J'y retourne le plus souvent possible Saviez-vous qu'elle héberge plus de 40 librairies ? Le paradis ! J'adore notamment traîner dans la mythique librairie Coiffard (tomes 1 & 2) avec ses bibliothèques en bois qui montent jusqu'au plafond et ses grandes échelles pour accéder aux livres.
Vous connaissez ?
____
#librairiecoiffard #librairie #bookstore #bookshop #nantes #bookstagram #bookstagrammer #livre #book #livreaddict #visitnantes @nantesfr
  • J’ai testé Secrets d'Auteurs​. Une nouvelle #boxlittéraire qui propose de découvrir les secrets d'un grand écrivain contemporain à travers son dernier livre.
J’ai reçu une box dédiée à Pierre Lemaitre. Ça tombe bien, je n’avais pas encore eu le temps d’acheter ce nouveau livre de la saga Péricourt, suite du génialissime Au revoir là-haut.
Rendez-vous sur le blog pour découvrir mon avis sur la box.
_____
#box #litterature #lescouleursdelincendie #pierrelemaitre #lecture #conseillecture #book #livre #livreaddict #bookstagram #bookstagrammer @secretsdauteurs @editionsalbinmichel #ecrivain #lecturedumoment
  • Le nouveau @paulettemagazine est disponible ! 
Rdv page 14 pour lire mes chroniques littéraires sauvages. Graaaaooouuu !
_____
#paulette #paulettemagazine #vendredilecture #conseillecture #livre #book #wild #chroniquelitteraire #lecture #lecturedumoment
  • J'ai toujours été folle amoureuse de Montmartre. Depuis que je suis ado, une de mes activités préférées est de m'installer à la terrasse d'un de ses cafés pour lire un livre en regardant les gens passer et imaginer la vie de ses habitants. J’y croise tout type de gens : des originaux, des artistes (plus ou moins célèbres), des jeunes, des vieux, des riches, des moins riches, des rêveurs ou encore des sportifs tentant de dompter cette drôle de colline. Des personnages hors du temps peuplant un village coloré, bouffée d'oxygène dans un Paris étouffant.
Je me suis finalement installée à Montmartre il y a deux ans. J’adore toujours regarder les passants, mais je fais désormais partie du décor.
____
#montmartre #paris #montmartreparis #montmartreaddict #paris18 #parisienne #parisjetaime #france 📸: @benoitbeghyn
massa libero odio vel, velit, leo. ante. Nullam felis ultricies facilisis