12.01.2017

Freestyle

RecycLivre : donnez une seconde vie éco-citoyenne à vos livres

J’ai longtemps conservé précieusement tous les livres qui me passaient entre les mains. Hélas, après des années d’accumulation, ma bibliothèque et mon appartement se sont tous deux réunis pour mettre les choses au clair et m’ont annoncé : « Soit tu fais le tri dans tes livres, soit on démissionne ». J’ai donc dû me résoudre à me séparer d’un grand nombre de mes précieux ouvrages. C’est alors que j’ai découvert RecycLivre. Fondé par David Lorrain en 2008, ce merveilleux concept a pour vocation de donner une seconde vie à nos livres chéris de façon éthique et solidaire.

Recycler vos livres

Jetez des livres dont je ne veux plus ? Jamais de la vie ! Et les revendre est souvent très compliqué (et peu rentable). Mais que faire ? RecycLivre propose de venir chercher directement chez nous les livres dont nous voulons nous séparer. Ils sont ensuite triés avec amour et mis en vente sur le site Internet de la société pour connaître une seconde vie heureuse et épanouie chez un nouveau propriétaire. Ceux qui sont trop abîmés ou invendables sont recyclés par une usine et transformés en pâte à papier.

Soutenir des associations en achetant des livres

Que gagnons-nous à donner gratuitement nos livres ? Une fois votre ouvrage vendu sur le site RecycLivre, 10% de son prix de vente est reversé à des actions en faveur de la préservation de la planète et de la culture, notamment à Lire et faire lire qui lutte contre l’illettrisme. Lors de ma visite dans les locaux parisiens, un compteur mural indiquait que 588 432 euros avaient été reversés à des associations depuis la création de la société. Donc, certes nous ne touchons pas d’argent, mais notre don finance de bonnes actions.

Une entreprise éco-citoyenne

Afin de limiter son impact sur l’environnement, RecycLivre effectue ses tournées de collecte de livres en véhicules électriques et reverse 1% de son chiffre d’affaire à 1% pour la planète. Pour la gestion des stocks et les expéditions de livres, elle fait appel à l’association ARES qui réalise son activité dans le cadre d’une action d’insertion de personnes en grande exclusion.

RecycLivre est une entreprise éco-citoyenne et innovante comme on aimerait en voir plus souvent. Merci à eux d’exister et de me permettre, en se mobilisant pour des actions concrètes et essentielles, de me séparer de mes livres le coeur léger.

 


www.recyclivre.com

Les collectes RecycLivre ont lieu dans les ville suivantes : Paris, Bordeaux, Lyon, Lille, Nantes, Strasbourg et Toulouse. Voici la liste des points dépôts dans toute la France : http://point-livres.com/

Recyclivre a également crée un site qui répertorie les Boîtes à lire du monde entier.

 


Merci à Sarah et à toute l’équipe de RecycLivre Paris pour leur accueil.

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre, rédactrice et bibliothérapeute à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Ateliers de bibliothérapie

Faites-vous du bien et apprenez à mieux vous connaître grâce à la lecture et aux mots.

Découvrir les ateliers

Ailleurs sur le blog

Commentaires

  • Bonjour ! J’ai découvert il y a peu votre compte Instagram tout d’abord, qui est très poétique, délicat et un bonheur pour les bibliographes merci beaucoup ! Et surtout continuez ! Je viens aussi vous poser ici ces mots pour rebondir sur Recyclivres. Dont j’ai ÉTÉ une fervente adepte mais suis depuis quelques temps un peu déçue ! Vendre ces livres n’est pas peu rentable, si je reprends vos mots ! Pour pouvoir derrière les retrouver à petits prix vendus, il n’est pas possible par exemple de les racheter le quart du prix neuf pour les revendre moins de la moitié : tous les libraires et bouquinistes savent bien que livre ne rime pas avec Rotschild mais essayer de juste en vivre ! Et vous que vous donnez vos livres, ce n’est de toute façon pas la rentabilité que vous cherchiez n’est-ce pas ? Ensuite, pour recyclivre, ce qui me choque c’est Les prix qui sont pratiqués sur leur site de vente ! Des prix différents en fonction de l’etat du livre, très bien, bravo pour cette honnêteté ! Mais j’ai pris il y a un peu un titre précis et le prix de vente le plus fort, pour un livre en état présenté comme neuf, était de plus de la moitié du prix neuf plus les frais de port ! Un livre à 6€50 en neuf était ainsi proposé, avec frais de port, à 5€50. Çe n’est pas ce qui s’appelle du livre d’occasion ! Alors les prix sont ils un peu augmenté pour pouvoir reverser leurs différents pourcentages aux associations et payer les personnes en réinsertion ?  Pourquoi pas. Je l’espere ! Mais le but afficher de réinsertion permet surtout au gérant de tout cela de déclarer un énorme chiffre d’affaires tout de même ! Tant mieux si c’est par le livre. Ce n’est pas une jalousie mal placée ! Mais une inquiétude envers un acteur de la chaîne du livre qui brouille un peu les choses tout de même ! Bref !  Voilà, c’etait un ressenti d’un dimanche matin où la grasse matinée s’éloigne définitivement…. continuez votre blog et tout. Merci beaucoup ! Continuez d’aller dans les librairies indépendantes et de les défendre, merci aussi de la libraire qui vous écrit, allez aussi chez les bouquinistes ! une tres belle journée à vous, Caroline Gelly, moitié d’un duo de libraires indépendants mélangeant beauuuuucoup de livres neufs avec un peu d’occasion

    • Bravo, vous avez commencé à comprendre que Recyclivre est une immense arnaque qui est en train de tuer tous les libraires avec l’appui de tous les médias et des amoureux des livres qui ne se rendent pas compte qu’ils œuvrent à moyen terme à la disparition des librairies et à la faillite des éditeurs .Recyclivre avec sa politique d’ajusteur de prix automatiques par un logiciel robot casse completement le marché du livre.En effet le même livre peut passer en une semaine d’un prix extravagant de 50€ à celui non moins extravagant de 1€.Il suffit qu’un autre concurent ( le plus souvent momox ou ammareal) ait le même livre pour que la dégringolade s’opère.Cela fait que des tas de livres sont devenus invendables par les libraires d’occasion et par Recyclivre lui-même qui les mets impitoyablement à la benne et ne parlons pas des livres anciens qui n’ont pas de code barre et ne peuvent donc pas être traités par le robot,ceux la sont impitoyablement détruits.Voilà comment Recyclivre sauve les livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sit felis ut libero. massa leo neque. Aliquam ipsum luctus sed Donec