22.12.2016

Les coulisses du livre

Combien gagne un auteur ?

Ça y est ! Votre livre a enfin été accepté par un éditeur. Vous entrez dans la graaaande famille des auteurs. Mais combien ça va vous rapporter ?

Pendant l’écriture 

Après la signature de votre contrat avec une maison d’édition, votre rémunération se découpe en deux temps. Tout d’abord, l’éditeur vous verse un à-valoir (une avance sur les futurs droits d’auteur). Le montant de celui-ci est très aléatoire en fonction du secteur d’édition dans lequel votre livre est publié (littérature, bande-dessinées, livres pratiques, jeunesse, sciences humaines…), de votre expérience ou encore de votre notoriété.

Si un éditeur ne vous propose pas d’à-avoir ou si celui-ci est inférieur à 500 euros, il y a de forte chance pour que l’éditeur manque de sérieux (et de finances). Vous risquez d’avoir de très mauvaises surprises. Bien entendu, hors auto-édition, fuyez devant un éditeur qui vous demande de l’argent au lieu de vous en donner pour publier votre livre.

Une fois votre livre disponible en librairie

Le jour tant attendu arrive ! Après des mois de travail (et de stress), votre livre prend enfin place sur les tables des libraires. À partir de maintenant, l’éditeur vous rémunère en droits d’auteur qui représentent entre 6% et 10% du prix du livre. Bien entendu, il y a (toujours) des exceptions et certains peuvent gagner plus, comme Françoise Sagan qui a négocié des droits d’auteur à 20% à la fin de sa vie. Une fois votre à-valoir remboursé, vous pourrez toucher votre argent en fonction du nombre de vos livres vendus à la fin de l’année. Notons que s’il s’agit d’un livre illustré, l’auteur et l’illustrateur se partagent ce pourcentage. Le reste du gâteau étant réparti entre l’éditeur, le diffuseur, le distributeur et le libraire.

salaire rémunération - charte des auteurs illustrateurs jeunesse

La charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse a récemment réalisé une campagne de sensibilisation intitulée « Dans la peau d’un auteur jeunesse » dans laquelle des grands noms de la littérature jeunesse sont mis en scène avec des objets quotidiens dont le prix est calculé en nombre de livres vendus. Par exemple : 1 kilo de bananes à 2 euros représente 4 livres vendus. Pour pouvoir toucher l’équivalent d’un smic à 1 150 euros net, un auteur doit donc vendre environ 2 300 livres. Pour info, en 2014, le tirage moyen en France était de 5 600 exemplaires, (source : Observatoire de l’économie du livre). Mais si vous signez votre premier livre chez un petit éditeur, il sera davantage de 300 exemplaires.

Les bonus

Sortir un livre, c’est aussi en assurer la promotion. À vous les séances de dédicaces à la fête du livre de Saint Étienne et/ou les interviews sur le plateau de David Pujadas. Normalement, il est précisé dans votre contrat d’édition que vous devez assurer un certain nombre de dates pour promouvoir votre bébé. Vos interventions généreront des ventes de livres sur lesquels vous touchez déjà un pourcentage. Vous n’allez quand même pas être payé en plus, sacrebleu !

En revanche, si vous intervenez dans des écoles ou dans des bibliothèques, ce n’est plus considéré comme de la promotion. Vous pouvez donc être rémunéré. La charte recommande une rémunération d’environ 375 euros net pour une journée de rencontres et 190 euros net la journée de signatures.

Voici un petit mode d’emploi très bien réalisé à l’usage des auteurs et des structures qui vous accueillent :

Enfin, un bon moyen de gagner plein de sous est de suivre l’exemple de JK Rowling ou George RR Martin : que votre livre soit adapté en dessin animé, en film ou en série. (Oui, l’espoir fait vivre.)

Sur ce, je vous laisse sur un problème mathématiques :

Combien d’exemplaires de son livre Trop vite (16,50 euros) Nabilla devra-t-elle vendre pour se payer le dernier sac à dos Louis Vuitton à 1 550 euros ?

Vous avez 5 minutes et les calculettes sont autorisées.


Pour toutes les questions juridiques liées au statut d’artiste-auteur, vous pouvez consulter le site de l’Agessa.


Image de couverture : Le loup de Wall Street

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi éditrice, rédactrice et libraire à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Retrouve La vie est un roman sur :

Ailleurs sur le blog

Commentaires

  • Bonjour,
    940 livres à auteur de 10% de commission par livre
    16.5 *0.1=1.65
    1550/1.65=939.3939…
    on arrondi à l’unité supérieur pour acheté l’entièreté du sac à main

    Ps: merci pour le prix du sac à main
    Ps2: Merci pour votre article très intéressant

  • Combien sa gagne un Mangaka qui débute? Quand l’auteur il publie son livre, il touche aussi des indemnité du au près massif de son ouvrage dans les bibliothèques et les éditeurs aussi?

    • Bonjour Meryem,
      La rémunération d’un jeune auteur dépend de la maison d’édition dans laquelle il signe. Tu ne seras pas payé exactement pareil si tu signes chez Kana ou chez Ki-Oon. Je ne peux donc pas te donner de prix exact.
      Pour le prêt en bibliothèque, l’auteur et l’éditeur sont rémunérés lorsque l’établissement achète le livre, mais c’est tout. Qu’il soit lu 1 ou 1000 fois, ni eux ni la bibliothèque ne touchent d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Chacun de nous est particulier. On a tous un petit pouvoir caché, comme les enfants de Miss Peregrine. La magie est partout, il suffit de bien regarder.
_____
#missperegrine #missperegrines #missperegrineshomeforpeculiarchildren #missperegrineetlesenfantsparticuliers #rangsomriggs @bayard_editions @bayardeditionsj #timburton #paris #montmartre #livre #book #bookstagram #bookstagrammer #livreaddict #bookaddict #booklover #bibliotherapie #bibliotherapy #magic #witchesofinstagram #witch #ibelieveicanfly @heroines_paris 📸: @benoitbeghyn
  • Je suis revenue de New York il y a quelques semaines avec des souvenirs plein la tête et de bonnes adresses dans mes valises. Sur le blog, vous trouverez un article qui répertorie toutes mes librairies coups de de coeur.
Celle-ci est la librairie française Albertine. Située à l’intérieur de l’Ambassade de France, en face de Central-Park et du Metropolitan Museum, elle semble tout droit sortie d’un monde onirique avec son plafond peuplé d’étoiles et de signes astrologiques. J’y ai trouvé des livres d’auteurs francophones, mais aussi des traductions de livres anglophones. N’étant pas vraiment bilingue, cela m’a permis de demander conseils aux libraires (en français) pour dénicher les meilleurs ouvrages me permettant de m’imprégner de l’ambiance de la ville.
Et vous, avez-vous déjà été à New York ?
___
#albertine #librairie #newyork #bookstore #livre #book #booklover #bookaddict #bookstagram #bookstagrammer #manhattan #nyc #visitnewyork #instatravel #travelphotography
  • Je viens de terminer M Train, un des livres autobiographiques de Patti Smith. Je n’avais pas envie quitter son univers donc, pour prolonger ce moment en tête à tête avec elle, j’ai pris mon crayon et je l'ai dessinée.
Je suis déjà tombée amoureuse de certains auteurs, mais je n’ai jamais été autant inspirée par une personnalité encore vivante. J’aime sa vision de la vie et sa façon de voyager au gré de ses envies et de ses lectures. L’idée de faire des milliers de kilomètres pour trouver une maison qui apparaît dans un livre de Murakami sans savoir si elle existe réellement ou pour aller déguster le meilleur café du monde là où il est produit. De conserver comme des trésors des petits cailloux ou des photos de choses qui paraissent insignifiantes. Bref, je suis tombée amoureuse de l’univers de Patti Smith.
Avez-vous déjà lu un de ses livres ?
____
#mtrain #pattismith @folio_livres #lecture #bookstagram #bookstagrammer #booklover #picture #dessin #illustration #artwork #portrait #drawing #tourismelitteraire
  • Ca y est, j’ai dit au revoir à la belle Annecy et au festival international du film d’animation. Durant ces quelques jours, j’ai mis un peu mes livres de côté pour profiter de cette ville, des montagnes et du lac, mais aussi pour m’enfermer dans des salles de cinéma et me gaver de films d’animation pour petits et grands. J’ai croisé sur place quelques collègues de l’édition. La frontière entre les livres illustrés et les dessins animés est assez fine et on ne compte plus le nombre d’albums adaptés au cinéma ou à la TV. Pour ma part, que ce soit sur papier ou sur écran, je me régale tout autant.
____
@annecyfestival @lac_annecy_tourisme #annecy @auvergnetourisme @auvergnerhonealpes.tourisme #travel #voyage #tourisme #instatravel #france #annecyfestival #annecylake #lacannecy
  • Cette semaine, j'accompagne ma copine @delf_la_delf à Annecy pour le festival international du film d'animation. Des dessins animés par milliers, une ville magnifique, un lac à l'eau turquoise, des montagnes, du soleil. Une certaine idée du bonheur.
___
#annecy #travel #travelpic #france #annecytourisme #annecyfestivalanimation 📸: @delf_la_delf
  • J’adore le mois de juin et son avant-goût de vacances. C’est le moment où les projets de l’année prennent fin et où je fais le bilan. 
Ce fut riche en rebondissements et en émotion :
. J’ai vu Montréal sous la neige,
. J’ai quitté mon poste chez Actes Sud pour me consacrer à plein temps à mes projets de travailleuse indé,
. J’ai assisté à un match des Chicago Bulls à New York,
. J’ai enfin sauté le pas et lancé mes ateliers de bibliothérapie,
. J’ai vu en concert la plupart de mes artistes préférés (Sigur Ros, Rufus Wainwright, Damien Rice),
. J’ai lu une centaine de nouveaux livres,
. Je me suis mise au piano,
. J’ai continué le blog à vos côtés, . J’ai appris à encore mieux me connaitre.
En bref, ce fut une bien belle année !
Maintenant il ne me reste plus qu’à réfléchir à mon programme de l’année prochaine. Je sens que ça va encore être chargé !
Et vous, comment s’est déroulée votre année ?
____
📸: @benoitbeghyn
accumsan adipiscing mattis ut porta. luctus suscipit Lorem non