Tu as écrit un livre, mais tu ne sais pas par où commencer pour le faire publier. Voici quelques astucieux conseils pour trouver l’éditeur de tes rêves.

(Je précise que cet article ne concerne que les publications à compte d’éditeur et non l’édition à compte d’auteurs ou l’auto-édition.)

Choisis bien les maisons d’édition à qui tu envoies ton manuscrit.

Chaque éditeur a une ligne éditoriale bien précise, l’erreur à ne pas faire est de poster ton manuscrit à toutes les maisons d’édition de la planète. Si tu écris un roman de fantasy, cela ne sert à rien de l’envoyer à la collection blanche de Gallimard. Trouve les maisons qui ont des lignes qui s’approchent le plus de ton style d’écriture et du thème de ton écrit.

Comment t’y retrouver parmi toutes les maisons d’édition ?

Il existe des centaines de maisons d’édition en France plus ou moins grandes. Il n’y a pas de liste exhaustive qui les répertorie toutes, mais tu peux trouver sur le site Internet du Salon du Livre de Paris un bon nombre d’entre elles en cliquant ici.

Pour faire ton choix, visite leurs sites Internet et rends-toi en librairie pour feuilleter les livres des maisons d’édition qui t’intéressent et voir si leurs contenus sont proches de celui ton livre.

Je te conseille d’en choisir dix, grand maximum ! Si tu en as plus, c’est que tu n’as pas assez affiné tes recherches.

Comment sortir du lot ?

En fonction de sa taille, une maison d’édition reçoit entre un et plusieurs centaines de manuscrits par jour. C’est pour cela qu’il est nécessaire de bien choisir à qui tu envoies ton bébé et de bien soigner sa présentation.

Je ferai très bientôt un article pour expliquer comment présenter un dossier à une maison d’édition, mais en attendant mon conseil numéro un est de personnaliser la lettre qui accompagne ton écrit en expliquant clairement à l’éditeur pourquoi tu souhaites être édité chez lui et en quoi ton livre entre dans sa ligne éditoriale.

Dégaine ton carnet d’adresses

Pour te faire éditer, avoir un bon carnet d’adresses est toujours un plus. Publier un auteur inconnu fait prendre beaucoup de risque à une maison d’édition. L’idéal est de présenter un livre que tu es sûr de pouvoir vendre à des gens qui te connaissent.

Tu peux, par exemple, travailler ta notoriété sur Internet avant de présenter ton livre avec un blog ou sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Instagram. Si tu es suivi par un certain nombre d’internautes, cela rassurera l’éditeur car il saura qu’au moment de la sortie du livre tu pourras assurer sa promotion auprès de ces personnes.

Si tu fais partie d’une association, tu peux, par exemple, écrire un essai ou un livre pratique en lien avec le thème de celle-ci que les membres de ton asso pourront pré-commander avant sa sortie. Ainsi, l’éditeur sera certain de vendre un minimum de livres.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et elle n’engage que moi. Il n’y a pas de recette magique pour faire accepter un livre par un éditeur mais j’espère que ces quelques conseils pourront t’aider.

Bonne chasse à toi et bonne chance !


Si tu as déjà trouvé un éditeur, tu peux partager ton expérience dans les commentaires.

Et si tu veux savoir combien te rapportera ton livre, tu peux aller voir mon article Combien gagne un auteur ?.

Marine Nina

Article rédigé par :

Maman de La vie est un roman, je suis aussi éditrice, rédactrice et libraire à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *