26.09.2017

Les coulisses du livre

Comment devenir relecteur-correcteur ?

Toi aussi, la moindre faute te provoque une crise d’urticaire et tu suis avec passion Bescherelle ta mère ? C’est que tu as l’âme d’un relecteur-correcteur.

Quel est le rôle du relecteur-correcteur ?

Lorsqu’un livre sort, il est humainement impossible qu’il n’y ait aucune coquille. Faire appel à un lecteur-relecteur permet de réduire considérablement ce risque. Sa mission sera de s’assurer que le texte ne contient pas de faute d’orthographe, mais également de la bonne construction des phrases et du respect du code typographique. Il vérifiera, par exemple, qu’il y a bien une espace avant et après un point d’interrogation ou d’exclamation (oui, le mot espace en langage typographique est féminin).

Comment se former ?

Malgré les idées reçues, il ne suffit pas d’être bon en orthographe pour faire ce métier. La relecture et la correction sont des arts difficiles à maîtriser et suivre une formation est essentiel pour pouvoir exercer.

Les écoles de relecture-correction proposent presque toujours des cursus courts de quelques mois, pour certaines en cours du soir. Totalement compatible avec un travail salarié, cette formation est idéale pour une reconversion professionnelle.

Voici quelques écoles proposant la formation de relecteur-correcteur :

Elles sont toutes parisiennes mais d’autres formations sont dispensées partout en France. Certaines peuvent même se faire par correspondance.

Un métier d’indépendant

Il y a très peu de salariat dans le secteur. La plupart des relecteurs-correcteurs sont des travailleurs indépendants et fonctionnent par mission. C’est un métier qui peut se faire très facilement à distance, il te suffit d’avoir sous la main ton cerveau, un ordinateur, un dictionnaire, le Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale et à toi la vie paisible au fond du Périgord !

Pour débuter dans le métier, un statut d’auto-entrepreneur est souvent le plus simple. Peu de paperasse et peu de charges à payer.


Si tu cherches des missions de correction, tu en trouveras peut-être dans les annonces des sites d’offres d’emploi dans le secteur de l’édition.

Si les métiers du livre t’intéressent, tu peux aussi jeter un coup d’œil à Comment devenir éditeur ?.

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre, rédactrice et bibliothérapeute à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Ateliers de bibliothérapie

Faites-vous du bien et apprenez à mieux vous connaître grâce à la lecture et aux mots.

Découvrir les ateliers

Ailleurs sur le blog

DIY : le cache-pot livres

À mon grand désespoir, mon petit appartement ne contient ni jardin ni balcon fleuri. Pour combler mon besoin de verdure, j’ai déguisé ma bibliothèque en […]

Commentaires

  • Ce doit être un métier complexe ! Encore aujourd’hui je lisais un livre super intéressant sur l’Anthropologie (Une histoire de l’anthropologie de Robert Deliège) quand je me suis aperçue qu’à quelques pages d’intervalle il y avait exactement le même passage, au mot près ! Je me suis vraiment demandée comment c’était possible, et ce n’est pas la première fois que je remarque ce genre de choses…

    • En effet, c’est un métier très complexe et essentiel. Hélas, il est souvent boudé par les maisons d’édition qui pensent pouvoir s’en passer.

  • Bonjour
    Super article contenant toutes les informations minimales. Une piste de métier à creuser -ou plutôt recreuser après l’avoir barré au lycée.

  • Bonjour Marine,
    Je tenais à vous féliciter pour votre excellent blog, qui est à la fois complet, instructif et ludique. Fraîchement diplômé d’école de journalisme, un tas d’Idées (tournant systématiquement autour de l’écriture et de l’édition) fourmille dans une caboche en pleine ébullition. J’apprécie tout particulièrement les pistes de réflexion et d’action que vous livrez à toutes celles et ceux qui pensent qu’une voie parallèle et étanche au salariat est possible.. Bonne continuation 🙂 

  • Bonjour et merci pour ta réponse.
    J’avais déjà regardé le lien dont tu me parles fort intéressant.
    Juste je me demandais si tu avais une idée plus précise en fonction de mon roman.
    Merci encore.
    Cordialement
    Guylaine

  • Bonjour,
    On vous l’a dit votre blog est parfait. Journaliste (en retraite je n’aime guère ce mot) tout ce que vous donnez comme informations sont très justes et utiles. J’ai pensé un moment devenir éditrice pour la jeunesse du fait que j’ai animé beaucoup d’ateliers d’écriture dans des lycées professionnels.
    J’ai abandonné l’idée n’ayant aucune expérience dans l’édition.
    Parlons d’aujourd’hui. Je viens de terminer un roman que je qualifierai d’aventure avec une histoire policière. Il va me falloir éplucher les maisons d’édition. J’ai co-écrit un guide sur le bouddhisme.
    Si jamais vous avez une piste à me suggérer, je vous remercie par avance et vous souhaite le meilleur pour votre vie professionnelle.
    Très cordialement.

  • Bonjour,
    Un café au lait à la main, je découvre votre blog ce matin et je ne peux m’empêcher de vous remercier, votre blog est magnifique esthétiquement et est une mine de renseignements… une très jolie découverte qui a su illuminer ce début de journée.
    Belle journée à vous

    • Avec moi aussi mon café à la main, je découvre ton commentaire qui me fait chaud au cœur. Merci à toi pour ce gentil message et pour ta bienveillance qui me motive à continuer le travail que je fais sur ce blog.

    • Bonjour,
      Merci pour ton commentaire.
      Ce métier est différent de celui de relecteur-correcteur.
      Un écrivain public va souvent travailler pour une mairie ou à son compte. Son métier consiste à rédiger à la place des particuliers les lettres et les papiers administratifs. Ses services sont particulièrement utiles auprès des personnes illettrées ou qui ne maitrisent pas bien le français.
      Un relecteur-correcteur va travailler avec des journaux ou des maisons d’édition. Il corrige les textes des professionnels de l’écriture avant parution.
      J’espère avoir répondu à ta question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

elit. in Donec dapibus elit. fringilla