07.05.2019

Chroniques

Le papier peint jaune de Charlotte Perkins Gilman : la malade imaginaire

Le temps d’un été, une femme s’installe dans une maison ancestrale avec son mari médecin. Elle doit se reposer suite à une dépression périnatale. Son traitement : ne faire aucune activité, éviter tout contact social pour ne pas se fatiguer, prendre l’air, bien manger et bien boire. Isolée dans une chambre tapissée d’un papier peint jaune, elle va peu à peu le voir prendre vie.

Si un médecin de grande renommée, votre mari de surcroît, persuade parents et amis que vous souffrez d’une simple dépression nerveuse – d’une légère tendance hystérique – que doit-on faire ? Mon frère aussi est médecin, lui aussi de grande renommée et il dit la même chose.

Rédigé sous forme de journal intime, The Yellow Wallpaper (en français Le papier peint jaune ou La séquestré, en fonction des traductions) a été écrit en deux jours en 1890 par Charlotte Perkins Gilman suite à son accouchement.

Cette critique de la place de la femme dans la société victorienne et de la négation de sa souffrance est devenue une des oeuvres phares du féminisme à l’époque. Je m’étonne d’ailleurs qu’on en entende aussi peu parler aujourd’hui.

Pour ma part, c’est un de mes livres de chevet qui me suit depuis 10 ans. 70 pages composées de phrases simples et percutantes que je dévore régulièrement. Une expérience intime aux frontières du fantastique.

Un livre à mettre en regard avec La cloche de la détresse de Sylvia Plath qui aborde également la thématique de la folie.


Charlotte Perkins Gilman, Le papier peint jaune, éd. Des femmes.

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre, rédactrice et bibliothérapeute à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Ateliers de bibliothérapie

Faites-vous du bien et apprenez à mieux vous connaître grâce à la lecture et aux mots.

Découvrir les ateliers

Ailleurs sur le blog

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mattis sit amet, ante. diam consequat. nec