24.08.2018

Chroniques

Sylvia Plath, La cloche de la détresse : le monde n’est qu’un mauvais rêve

La cloche de détresse - livre

« Névrosée ! ah ! ah ! ah !…. J‘ai laissé échapper un rire plein de dédain : « Si c’est être névrosée que de vouloir au même moment deux choses qui s’excluent mutuellement, alors je suis névrosée jusqu’à l’os. Je naviguerai toute ma vie entre deux choses qui s’excluent mutuellement… »

Sylvia Plath est poétesse et autrice d’un unique roman, La cloche de la détresse, paru un mois avant son suicide en 1963.

Dans cette œuvre inspirée de sa propre vie, on suit la dépression et la descente aux enfers d’une jeune femme brillante et promis à un grand avenir littéraire.

Une vision forte de l’Amérique des années 50 à travers les yeux d’une jeune demoiselle écartelée entre son désir créatif et l’image de la femme modèle de l’époque, destinée à rester enfermée chez elle pour prendre de soin de mari et enfants. Oui, je l’avoue, la question de la créativité féminine VS la société est un de mes sujets chouchous (coucou Virginia Woolf). On ne se refait pas.

Cet ouvrage aborde également avec force l’univers de la psychiatrie. Avec ses mots acérés et la poésie de ses phrases, Sylvia Plath nous plonge dans la tête, parfois incohérente, de son héroïne. Une expérience exceptionnelle !

« Pour celui qui se trouve sous la cloche de verre, vide et figé comme un bébé mort, le monde lui-même n’est qu’un mauvais rêve. »

La cloche de la détresse est un roman brillant qui m’a permis d’entrer dans l’intimité d’une grande poétesse et de mieux comprendre l’ensemble de son œuvre.

Sylvia Plath, La cloche de la détresse, Coll. L’imaginaire, Gallimard, 10,50 €

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre, rédactrice et bibliothérapeute à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Retrouve La vie est un roman sur :

Ailleurs sur le blog

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • J’ai fait escale dans la très jolie librairie de l'agence de voyage @voyageursdumonde installée rue Saint-Anne dans le 9e arrondissement de Paris. On y trouve les cartes, littératures, guides, atlas des pays du mooooonde entier. Une librairie idéale pour préparer un voyage ou juste pour découvrir la littérature de tous les continents.
En plus, j’ai eu le plaisir d’y croiser ma copine de fac @anne_chap qui y officie en tant que libraire.
____
#librairie #lavieestunroman #paris #voyageurdumonde #bookstore #bookshop #travel #livre #book #livreaddict #bookaddict #bookalcoholic #bookalicious #booklover #bookstagram #bookstagrammer #visitparis #voyage #tourismelitteraire #travelphoto #paris9
  • Connaissez-vous Sylvia Plath ? 
C'est une poétesse, autrice d’un unique roman, La cloche de la détresse, paru un mois avant son suicide en 1963.
Dans ce livre, inspiré de sa propre vie, on suit la dépression et la descente aux enfers d’une jeune femme brillante et promis à un grand avenir littéraire. 
Une vision forte de l’Amérique des années 50 à travers les yeux d'une jeune demoiselle écartelée entre son désir créatif et l'image de la femme modèle de l’époque, destinée à rester enfermée chez elle pour prendre de soin de mari et enfants. 
Oui, je l’avoue, la question de la créativité féminine VS la société est un de mes sujets chouchous (coucou #VirginiaWoolf). On ne se refait pas.
Rendez-vous sur le blog pour lire ma chronique (lien dans la bio).
___
#lavieestunroman #vendredilecture #sylviaplath #laclochedeladetresse #thebellejar @editions_gallimard #gallimard #lecturedumoment #bookstagram #bookstagrammer #book #livre #livreaddict #bookaddict #booklover #reading #bloglitteraire #feminisme #feminism #lecturefeministe #litteraturefeministe 📸: @benoitbeghyn
  • Pour la légende de cette photo, j’aurais aimé écrire : « Rien de mieux qu’un bon bain et un bon bouquin pour se détendre ». 🛁📚
Mais, je vais être honnête avec vous, la baignoire était vide quand on a pris la photo car je suis incapable de lire dans un bain sans mettre de l’eau plein mon livre.
Vous, les surhommes et les surfemmes, qui arrivez à lire dans votre bain, quel est votre secret ? Quel pacte avez-vous passé pour qu’aucune goutte ne touche votre livre ? 
_____
#lavieestunroman #livre #book #reading #bookstagram #bookstagrammer #bookstagrammers #livreaddict #livrestagram #bookaddict #bath #bookalicious #booklover #untempspoursoi #detente 📸: @benoitbeghyn
  • « - Maintenant, je suis une grande personne, ma chérie. Quand on grandit, on désapprend à voler.
- Pourquoi désapprend-on ?
- Parce qu'on n'est plus assez joyeux, innocent et sans cœur. Seuls les sans-cœur joyeux et innocents savent voler. »
J.M Barrie, Peter Pan
Je ne sais pas si j'ai très envie de désapprendre à voler. Et vous ?
____
#lavieestunroman #bookstagram #bookstagrammer #peterpan #livre #book #flight #voler #ballon #balloon #livreaddict #bookaddict #booklover #ibelieveicanfly #tellmeastory #bookishlife #dream #paperstory 📸: @benoitbeghyn
  • Ne m'attendez pas, je vais rester ici pour toute la vie. 
___
#aixenprovence #lavieestunroman #provence #livre #book #bookstagram #bookstgrammer #sunset #livreaddict #bookaddict #booklover #bookalicious #vacances #hollidays 📸: @benoitbeghyn
  • Si vous visitez Barcelone, courez voir @lacentral_llibreria, une magnifique librairie de 850 m2 construite dans une ancienne chapelle du XVIII siècle. Cerise sur le gâteau, la sélection de livres est tip top.
Et si vous avez d'autres bonnes adresses livresques dans la capitale de la Catalogne, je suis preneuse !
____
#barcelone #barcelona #lacentral  #librairie #bookstore #bookshop #travel #travelphotography #chapelle #chapel #espagne #espagna #library #livre #book #livreaddict #bookaddict #bookaholic #booklover #bookstagram #bookstgrammer #bookstgrammers #lavieestunroman #tourismelitteraire
commodo tempus ante. id, fringilla Phasellus ipsum efficitur. at