Apprends à écrire avec les plus grands auteurs contemporains

On a beau dire que le talent est inné, l’écriture, c’est comme le piano, ça s’apprend. Hélas, aujourd’hui, il n’existe quasiment pas de lieux pour se former à la narration. J’ai donc été ravie de découvrir l’école Les Mots, un tout nouveau lieu dans lequel les auteurs en herbe ou confirmés peuvent suivre des cours animés par de grands écrivains.

Devanture les mots

Une école d’écriture, qu’est-ce que c’est ?

Tu vas me dire : «  Des ateliers d’écriture, il en existe des centaines. Qu’est-ce que ceux-là ont de différent ? ». Les Mots propose des ateliers et des stages thématiques allant de la maîtrise de la narration d’un roman, à la construction d‘une scène érotique, en passant par la création d’un blog. Les cours ne sont pas dispensés par des professeurs mais par des auteurs reconnus, spécialistes de leur domaine. Tu pourras apprendre l’écriture de soi avec la maîtresse de l’auto-fiction Chloé Delaume ou encore à rédiger pour Youtube avec l’hyperconnectée Samantha Bailly (dont je parle dans mon article Comment développer sa notoriété d’auteur sur Internet ?).

Si tu veux en savoir plus sur le concept de l’école, tu peux lire l’article que j’ai écrit pour le site Détours/Canal+.

bibliothèque école les mots

Mon expérience sur les bancs des Mots

Après des années sans mettre les pieds dans un atelier d’écriture, j’ai eu envie de tenter l’expérience en m’inscrivant au stage « Apprendre à regarder » d’Aude Picault (dont je connaissais les bandes-dessinées).

J’arrive à l’école un samedi matin ensoleillé avec comme un goût de rentrée des classes. Dans la salle, les tables sont disposées en carré pour que nous puissions tous nous voir. Nous sommes une dizaine, beaucoup de femmes et deux hommes entre 25 et 60 ans venant de domaines professionnels très variés allant de la création de mode au secrétariat.

Ma première mission d’écriture est de m’installer aux alentours de l’école et de décrire mon environnement. Nous sommes à Saint-Michel à deux pas de Notre-Dame-de-Paris et des bords de Seine, le quartier idéal pour des apprentis écrivains à la recherche d’un sujet. Je décide d’élire domicile dans une petite salle de la librairie Shakespeare and Co que j’aime tant. Après deux heures d’écriture, je retourne à l’école pour partager à voix haute ma production et échanger avec les autres stagiaires.

Durant tout le week-end, nous alternerons ainsi temps de rédaction et échanges bienveillants. Ce fut intense pour nous tous, aussi bien physiquement que mentalement. En prenant un stage intitulé « Apprendre à regarder », je pensais avoir à étudier les autres et les paysages, mais j’ai eu la surprise de devoir m’observer moi-même. Un exercice qui m’a été très difficile. J’ai pris conscience de mes limites, de points que je devais travailler, mais surtout, cela m’a permis de prendre du temps pour me reconnecter avec moi-même et cela fait sacrément du bien.

Je ne suis pas assez à l’aise avec ce que j’ai écrit durant le stage pour le partager ici, mais si tu veux te faire une idée des productions lors de ce week-end studieux, tu peux lire le magnifique texte de Lili qui m’a beaucoup émue lorsqu’elle nous l’a lu à haute voix.

table stylo salle de cours

Une chose est certaine, maintenant que je suis lancée, je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin. Le plus dur est de choisir le sujet de mon prochain stage. Quoi que, le cours « La vie est un roman » de Ingrid Thobois semble m’être prédestiné.

Si tu as envie de tester l’école, nous risquons de nous croiser dans un atelier ou autour d’un verre lors d’un évènement, alors à très vite !

école d'écriture - les mots

école les mots


Les mots

4, rue Dante, 75005 Paris

Stages courts : à partir de 120 euros – Atelier 10 séances : 380 euros


Merci à Aude, Anouk, Élise, Julie, Sarah et à toute l’équipe des Mots pour cette expérience.

Marine Nina

Article rédigé par :

Maman de La vie est un roman, je suis aussi éditrice, rédactrice et libraire à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *