04.04.2018

Chroniques

L’Archipel du Chien de Philippe Claudel : drame migratoire et nature humaine

“L’histoire qu’on va lire est aussi réelle que vous pouvez l’être. Elle se passe ici, comme elle aurait pu s’écouler là. Il serait trop aisé de penser qu’elle a eu lieu ailleurs. Les noms des êtres qui la peuplent ont peu d’importance. On pourrait les changer. Mettre à leur place les vôtres. Vous vous ressemblez tant, sortis du même inaltérable moule.”

Et si c’était nous ?

“Et si c’était à moi que ça arrivait, comment est-ce que je réagirais ? »

C’est la question que je me suis posée en lisant le tout nouveau livre de Philippe Claudel L’Archipel du Chien. Au milieu du Pacifique, trois cadavres atterrissent sur la plage d’une petite île isolée. Comment ont-ils pu arriver là ? Quelques habitants de l’Archipel se réunissent pour décider du sort de ces trois invités encombrants déposés par la mer et qui viennent troubler la tranquillité de leur quotidien.

Rencontre avec Philippe Claudel

J’ai eu la chance de rencontrer Philippe Claudel lors d’un petit-déjeuner blogueurs organisé par les éditions Stock. J’ai souvent peur de discuter avec un auteur après avoir lu son livre car j’aime m’approprier mes lectures et y projeter ma propre interprétation. Lors de cet évènement, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir que l’image que je me suis faite du livre semble proche de la vision de l’auteur.

À travers des personnages caricaturaux et hauts en couleurs, tel des héros d’une tragédie grecque et un narrateur chef de chœur, l’auteur utilise les codes du roman policier (trois cadavres, une communauté, un inconnu venu de nulle part) pour faire passer un message fort.

Actualité et rôle de l’écrivain

L’Archipel du Chien est un livre qui raisonne avec l’actualité. Il s’interroge sur les conditions d’accueil des personnes fuyant leur pays, notamment en Europe. Son nom est d’ailleurs une référence à l’archipel des îles Canaries, théâtre des premiers drames migratoires. Selon Philippe Claudel, la presse fait son travail en couvrant l’actualité. Son rôle est d’énoncer des faits, mais elle ne s’occupe pas de la question de la conscience. C’est à ce moment que la littérature est utile. Elle nous met face à nos responsabilités. Elle dérange, “comme un caillou dans la chaussure”. L’Archipel du Chien est l’occasion de faire un point sur notre rôle, collectif et individuel, dans ce drame mondial.

« La plupart des hommes ne soupçonnent pas chez eux la part sombre que pourtant tous ils possèdent. Ce sont souvent les circonstances qui les révèlent, guerres, famines, catastrophes, révolutions, génocides. Alors quand ils la contemplent pour la première fois, dans le secret de leur conscience, ils en sont horrifiés et ils frissonnent. »

Entre fable et thriller, ce nouveau roman de Philippe Claudel m’a fait l’effet d’une bombe qui a dévasté les quelques grammes d’espoir en l’humanité qu’il restait en moi.

L’Archipel du Chien, Philippe Claudel, éd. Stock, 19,50 euros.


Si le sujet t’intéresse, tu peux également aller jeter un coup d’œil à mon article La tragédie du rêve américain : Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka.


Photo de couverture : Sebastian Voortman

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre, rédactrice et bibliothérapeute à Paris. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Ateliers de bibliothérapie

Faites-vous du bien et apprenez à mieux vous connaître grâce à la lecture et aux mots.

Découvrir les ateliers

Ailleurs sur le blog

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • J’ai fait escale dans la très jolie librairie de l'agence de voyage @voyageursdumonde installée rue Saint-Anne dans le 9e arrondissement de Paris. On y trouve les cartes, littératures, guides, atlas des pays du mooooonde entier. Une librairie idéale pour préparer un voyage ou juste pour découvrir la littérature de tous les continents.
En plus, j’ai eu le plaisir d’y croiser ma copine de fac @anne_chap qui y officie en tant que libraire.
____
#librairie #lavieestunroman #paris #voyageurdumonde #bookstore #bookshop #travel #livre #book #livreaddict #bookaddict #bookalcoholic #bookalicious #booklover #bookstagram #bookstagrammer #visitparis #voyage #tourismelitteraire #travelphoto #paris9
  • Connaissez-vous Sylvia Plath ? 
C'est une poétesse, autrice d’un unique roman, La cloche de la détresse, paru un mois avant son suicide en 1963.
Dans ce livre, inspiré de sa propre vie, on suit la dépression et la descente aux enfers d’une jeune femme brillante et promis à un grand avenir littéraire. 
Une vision forte de l’Amérique des années 50 à travers les yeux d'une jeune demoiselle écartelée entre son désir créatif et l'image de la femme modèle de l’époque, destinée à rester enfermée chez elle pour prendre de soin de mari et enfants. 
Oui, je l’avoue, la question de la créativité féminine VS la société est un de mes sujets chouchous (coucou #VirginiaWoolf). On ne se refait pas.
Rendez-vous sur le blog pour lire ma chronique (lien dans la bio).
___
#lavieestunroman #vendredilecture #sylviaplath #laclochedeladetresse #thebellejar @editions_gallimard #gallimard #lecturedumoment #bookstagram #bookstagrammer #book #livre #livreaddict #bookaddict #booklover #reading #bloglitteraire #feminisme #feminism #lecturefeministe #litteraturefeministe 📸: @benoitbeghyn
  • Pour la légende de cette photo, j’aurais aimé écrire : « Rien de mieux qu’un bon bain et un bon bouquin pour se détendre ». 🛁📚
Mais, je vais être honnête avec vous, la baignoire était vide quand on a pris la photo car je suis incapable de lire dans un bain sans mettre de l’eau plein mon livre.
Vous, les surhommes et les surfemmes, qui arrivez à lire dans votre bain, quel est votre secret ? Quel pacte avez-vous passé pour qu’aucune goutte ne touche votre livre ? 
_____
#lavieestunroman #livre #book #reading #bookstagram #bookstagrammer #bookstagrammers #livreaddict #livrestagram #bookaddict #bath #bookalicious #booklover #untempspoursoi #detente 📸: @benoitbeghyn
  • « - Maintenant, je suis une grande personne, ma chérie. Quand on grandit, on désapprend à voler.
- Pourquoi désapprend-on ?
- Parce qu'on n'est plus assez joyeux, innocent et sans cœur. Seuls les sans-cœur joyeux et innocents savent voler. »
J.M Barrie, Peter Pan
Je ne sais pas si j'ai très envie de désapprendre à voler. Et vous ?
____
#lavieestunroman #bookstagram #bookstagrammer #peterpan #livre #book #flight #voler #ballon #balloon #livreaddict #bookaddict #booklover #ibelieveicanfly #tellmeastory #bookishlife #dream #paperstory 📸: @benoitbeghyn
  • Ne m'attendez pas, je vais rester ici pour toute la vie. 
___
#aixenprovence #lavieestunroman #provence #livre #book #bookstagram #bookstgrammer #sunset #livreaddict #bookaddict #booklover #bookalicious #vacances #hollidays 📸: @benoitbeghyn
  • Si vous visitez Barcelone, courez voir @lacentral_llibreria, une magnifique librairie de 850 m2 construite dans une ancienne chapelle du XVIII siècle. Cerise sur le gâteau, la sélection de livres est tip top.
Et si vous avez d'autres bonnes adresses livresques dans la capitale de la Catalogne, je suis preneuse !
____
#barcelone #barcelona #lacentral  #librairie #bookstore #bookshop #travel #travelphotography #chapelle #chapel #espagne #espagna #library #livre #book #livreaddict #bookaddict #bookaholic #booklover #bookstagram #bookstgrammer #bookstgrammers #lavieestunroman #tourismelitteraire
massa sem, id, leo. velit, felis neque. Phasellus