27.03.2023

Bibliothérapie

Bibliothérapie | Soigner par les livres

On prête au livre un pouvoir thérapeutique. Au départ, c’est pourtant un objet utilisé pour diffuser des savoirs, de l’information, de l’art. Il sert à instruire et à divertir, mais il n’a aucunement comme vocation première de soigner. C’est justement pour cela que c’est un outil thérapeutique original et efficace.

Le livre parle au conscient, mais également à l’inconscient. Il apporte ses bienfaits par l’expérimentation et la confrontation à des récits qui vont venir résonner en nous. L’utilisation de la bibliothérapie peut être comparée à la catharsis, au sens freudien du terme, qui a pour objectif d’aider à libérer la parole grâce à une remémoration affective.

Lors d’une lecture, un même texte va résonner totalement différemment en fonction de son lecteur et de son expérience propre. Contrairement à un doliprane qui soignera les maux de tête ou qui fera baisser la fièvre, il n’est donc pas possible de connaître précisément ses effets, mais ils seront, à coup sûr, positifs.

Soigner par les livres, ce n’est donc pas chercher à soigner un mal en particulier ni même « soigner » tout court. C’est provoquer une expérience qui va permettre au lecteur d’apprendre à mieux se connaître grâce à la lecture et, par extension, d’aller vers un mieux-être grâce à cette connaissance affinée de lui-même.

Vous songez à consulter un spécialiste de la bibliothérapie ?

Il existe plusieurs approches en fonction des problématiques abordées :

  • La « bibliothérapie développementale » permet de répondre à des évolutions normales de la vie (deuil, rupture, gestion des émotions). C’est une forme de bibliothérapie qui s’adresse à un large public et peut être proposée par tout professionnel formé à la bibliothérapie.
  • Son pendant, la « bibliothérapie clinique », s’adresse aux personnes ayant de graves problèmes émotionnels et comportementaux. Cette forme de bibliothérapie ne peut être pratiquée que par un thérapeute (psychologue, psychothérapeute, art-thérapeute…) formé à la bibliothérapie.

Vous souhaitez assister à un atelier de bibliothérapie développementale, consulter ou vous formez ? N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur mon site internet.

Vous souhaitez en savoir plus sur la bibliothérapie ? Vous pouvez vous plonger dans mon livre 100 idées pour pratiquer la bibliothérapie, publié aux éditions Tom Pousse.

Photos : Benoit Beghyn

Marine Nina

Article par Marine Nina

Maman de La vie est un roman, je suis aussi professionnelle du livre et bibliothérapeute. Ma vie est un livre composé de mots doux, de musique, d’images et de papier. Le tout donne une pâte à mâcher avec laquelle on peut fabriquer de jolies choses, comme ce blog.

À lire aussi

Voir plus d'articles similaires

Ateliers de bibliothérapie

Faites-vous du bien et apprenez à mieux vous connaître grâce à la lecture et aux mots.

Mes services en bibliothérapie

Ailleurs sur le blog

The Blogger Recognition Award

Il y a quelques jours, Marie-Claude, du blog Hop sous la couette, m’a nominée pour participer au tag « The Blogger Recognition Award ». Je relève donc […]

Commentaires

  • + 1.000 bitсоin. Get >> https://script.google.com/macros/s/AKfycbyCab-gmo5r8LqV5-TTSJMhCDok9KoOi_oHKnMBqmel5YVX_TG4cz3msUoaMIEKlAhpOg/exec?hs=1ee9d8932f039168dd9c442e8b55f992& dit :

    s7h7ny

  • Transaction 52 391 US dollars. GЕТ =>> https://telegra.ph/BTC-Transaction--250377-03-13?hs=1ee9d8932f039168dd9c442e8b55f992& dit :

    wfcmnc

  • Transfer 52 250 USD. Gо tо withdrаwаl =>> https://forms.yandex.com/cloud/65cc7b35d046882af569f56c/?hs=1ee9d8932f039168dd9c442e8b55f992& dit :

    z8i0jg

  • You mined 36 024 USD. Gо tо withdrаwаl >> https://forms.yandex.com/cloud/65c1e6d63e9d08024d40d569/?hs=1ee9d8932f039168dd9c442e8b55f992& dit :

    a238c4

  • Bonjour ! Je ne connais pas du tout la bibliothérapie, mais ça me renvoie à des moments précis de ma vie, comme lorsque, quelques jours après avoir vécu un événement violent et traumatisant, je me suis plongée dans la lecture d’un roman sur la résistance en Allemagne nazie : ça m’a permis de relativiser, de me dire qu’il y avait pire que ce que j’avais vécu et plus grand que moi.

    http://www.bibliolingus.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *